Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Ressources pour :
Nic Nac Violin

Les cuivres

Les cuivres sont les instruments de musique les plus sonores de l'orchestre. Ce sont des tubes de métal recourbés, de longueurs diverses, comportant une embouchure à une extrémité et un pavillon à l'autre. Plus les tubes sont longs, plus le son est grave.

Les lèvres du musicien agissent de la même manière qu'une anche. Le musicien souffle dans l'embouchure en faisant vibrer ses lèvres. Les notes aiguës s'obtiennent avec une grande vibration des lèvres et un débit d'air rapide, tandis que les notes graves sont produites avec une vibration moindre des lèvres et un débit d'air moins grand.

Les sons forts sont produits lorsque le débit d'air est élevé et les sons doux, lorsqu'il est faible. La plupart des cuivres ont des pistons sur lesquels on appuie ou qu'on relâche pour produire et modifier des sons. Le trombone possède une coulisse qui, lorsqu'elle est déplacée, change la longueur du tube et, du même coup, le ton. Tous les cuivres sont munis d'une sourdine que l'on place dans le pavillon pour adoucir le son ou changer le timbre.

La trompette

  • La trompette est dotée de pistons qui modifient la longueur du tube et qui, combinés au débit d'air et à la vibration des lèvres, permettent de produire des sons différents.
  • Il est possible d'en adoucir ou d'en changer les vibrations sonores en plaçant une sourdine dans le pavillon.
 

Le cor

  • Le cor est le cuivre le plus difficile à maîtriser, car il est celui qui produit les sons les plus aigus. Le cor est un instrument à pistons accordé en fa et en si bémol.
  • De nombreux exemples de musique d'orchestre montrent le son riche et velouté du cor, dont le mouvement Andante Cantabile de la Symphonie no 5 de Tchaïkovsky.
  • Les personnes qui jouent du cor mettent généralement leur main droite dans le pavillon pour modifier le timbre et le ton.
 

Le trombone

  • Fait de laiton.
  • A été introduit dans l'orchestre moderne dans la 5e Symphonie de Beethoven!
  • Le trombone alto, le trombone ténor et le trombone basse sont les plus courants.
  • Est muni d'une coulisse au lieu de pistons et peut en plus avoir un ou deux pistons pour abaisser le son de l'instrument de cinq.
  • notes.
  • La coulisse est formée d'un tube de petite taille qui glisse à l'intérieur d'un plus gros. Elle peut être placée à sept positions pour obtenir des notes différentes.
  • On utilise une sourdine pour changer le timbre.
 

Le tuba

    Instrument de grande taille en forme d'entonnoir hélicoïdal (cette forme est essentielle sinon le tuba occuperait trop d'espace sur la scène).
  • Fait de laiton et parfois laqué or ou argent.
  • La vibration de l'embouchure produit un son qui est amplifié et enrichi par le corps de l'instrument.
  • Possède de trois à cinq pistons. On obtient des notes différentes en appuyant sur les pistons.
  • C'est l'instrument le plus volumineux et qui produit les sons les plus graves de la famille des cuivres.
  • Il est muni d'une sourdine que l'on place dans le pavillon pour adoucir le son.
  • Il faut avoir « une bonne oreille » (et un bon sens de l'humour!) pour jouer des notes justes sur cet instrument.
 

Rencontrez quelques musiciens de la section des cuivres de l'Orchestra du CNA!

Visitez l'Orchestre du CNA et amis: Entrevues avec les musiciens des cuivres.