Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Ressources pour :
timeline

Franz Joseph Haydn

Un bon exemple de réussite sociale

L'histoire de Franz Joseph Haydn débute le 31 mars 1732, dans une famille modeste de paysans habitant à Rohrau. (Rohrau se trouve aujourd'hui en Autriche.) Haydn aime chanter et il a une belle voix. À cette époque, le fait d'être doué pour la musique permet à de nombreux jeunes garçons d'améliorer leur sort.

Lorsque Haydn a six ans, il emménage à Hainburg, chez un parent éloigné, Johann Mathias Franck. Monsieur Franck est le maître d'école et le directeur de la chorale de l'église. Haydn devient enfant de choeur.

Deux ans plus tard, il est choisi pour aller vivre à Vienne et chanter dans la chorale de Karl Georg Reutters. Il a alors huit ans. Dans cette chorale, Haydn devient un excellent chanteur et apprend à lire la musique à vue et à jouer de divers instruments comme le clavecin, le violon et l'orgue.

Haydn est expulsé de l'école à l'âge de 17 ans pour avoir coupé la natte d'un autre garçon. Cette mauvaise blague semble être le début de sa malchance.

Haydn n'a pas d'argent, aucune référence et pas de logis. Il se retrouve dans les rues de Vienne en plein hiver avec pour seuls biens un manteau râpé et trois chemises usées. Il ne peut même plus gagner sa vie en chantant parce que sa voix a mué et il ne sait jouer d'aucun instrument suffisamment bien pour en tirer un revenu.

Il loue un appartement bon marché, où il trouve un vieux clavicorde vermoulu. Les autres locataires de l'immeuble présentent Haydn à des gens qui l'engagent comme professeur de musique pour leurs enfants. Il fait aussi la connaissance d'un compositeur italien, Niccolo Porpora, à qui il demande de lui enseigner l'italien, le chant et la composition.

Neuf ans plus tard, le comte Karl Joseph Franz engage Joseph Haydn comme directeur musical et compositeur de son propre orchestre. Haydn compose sa première symphonie pour cet ensemble à vent formé de 10 à 15 instruments. Après une année seulement, Haydn perd son emploi parce que le comte a des problèmes financiers.

"Papa Haydn"

Haydn devient le chef d'orchestre adjoint du prince hongrois Paul Anton Esterházy. Ces années correspondent à la période Sturm und Drang (expression passionnée des sentiments) de Haydn. À cette époque, Haydn compose aussi des œvres pour de nombreux autres membres de la noblesse européenne. Haydn est un grand compositeur et un très bon chef d'orchestre, qui se soucie des besoins des musiciens qu'il dirige. En retour, ceux-ci ont pour lui beaucoup d'affection et de respect et l'appellent « papa Haydn ».

Les titres des symphonies de Haydn et leur histoire

Les musiciens de l'orchestre sont séparés de leur famille depuis des mois. Ils voudraient rentrer chez eux, mais le prince veut rester à Esterhaza. Haydn compose la Symphonie des adieux, une forme subtile de protestation, pour convaincre son employeur de partir.

Au cours du dernier mouvement, « papa Haydn » fait jouer un solo à chacun des instruments à tour de rôle. Après son morceau, chaque musicien s'arrête de jouer, souffle une chandelle et quitte la scène en emportant son instrument. À la fin de la symphonie, il ne reste plus sur scène que le chef d'orchestre et deux violonistes. Le lendemain, le prince donne l'ordre de quitter Esterhaza.

Haydn a également composé les œvres suivantes :

    Le Roulement de timbales
    L'Horloge
    Militaire
    La Symphonie Miracle
    La Symphonie Surprise
    La Symphonie des adieux

On n'est jamais trop vieux pour apprendre

À 58 ans, Haydn décide qu'il a encore des choses à apprendre et il se rend à Londres, en Angleterre. Il désire travailler avec les grands orchestres composés de musiciens fort compétents de cette ville. (N'oubliez pas que jusqu'à ce moment, Haydn n'a dirigé essentiellement que de petits orchestres.) À Londres, Joseph entend la musique de Haendel et entreprend lui aussi d'écrire de la musique vocale.

Haydn connaît un succès retentissant en Angleterre! Lors de ses concerts, les salles sont remplies d'aristocrates anglais venus entendre les œvres du grand compositeur autrichien.

Y a-t-il une langue que tout le monde comprend?

Avant de partir pour Londres, Haydn passe sa dernière journée à Vienne en compagnie de son bon ami Mozart. Au moment du départ, Mozart s'exclame en sanglotant : « Oh, papa, vous n'avez pas l'habitude de voyager et vous ne parlez pas les langues étrangères... J'ai bien peur, papa, que nous nous revoyions jamais plus! » Ce à quoi Haydn répond : « Mais la langue que je parle est comprise dans le monde entier. »

À quelle langue Haydn fait-il référence? Êtes-vous d'accord avec lui? Apprenez-vous à parler cette langue?

Le pressentiment de Mozart s'avère juste : ce sera leur dernière rencontre. Mozart mourra pendant le séjour de Haydn en Angleterre. La perte de son ami et confrère attriste profondément Haydn.

Haydn a des amis aux personnalités variées

Même s'ils sont fort différents, Mozart et Haydn sont de bons amis. Mozart meurt à l'âge de 36 ans. À cet âge, Haydn n'a encore écrit aucune des compositions dont on se souvient le plus. Mozart est sujet aux sautes d'humeur, tandis que Haydn est d'humeur égale. Mozart adore donner des spectacles solos; Haydn préfère diriger un orchestre. Mozart est très désordonné dans tout, même dans ses finances. Il mourra d'ailleurs sans le sou. Haydn, lui, aime l'ordre et la propreté et il gère très bien ses revenus.

Beethoven vient à Vienne pour étudier la musique en compagnie de Haydn. Les deux hommes décœvrent qu'ils ne sont pas capables de travailler ensemble. Haydn trouve que Beethoven est trop têtu et qu'il a tendance à se méfier de tout. Sur le plan politique, ils sont aux antipodes. Beethoven admire Napoléon et la Révolution française. Haydn est fidèle à la royauté et s'oppose à Napoléon. Malgré ces différences, chacun respecte le talent de l'autre.

L'énergie créatrice de Haydn

Haydn consacre son énergie à écrire des opéras, des quatuors à cordes, d'élégantes symphonies et de la musique religieuse. Il compose deux oratorios, La Création et Les Saisons. L'écriture de La Création est pour lui une expérience spirituelle d'une grande intensité. Cette pièce demeure un chef-d'œvre dans le genre de l'oratorio.

Haydn compose de la musique sublime jusqu'en 1803. Six ans plus tard, en 1809, l'empereur français, Napoléon, attaque l'Autriche. Même si les faubourgs de Vienne sont soumis à un intense bombardement pendant 24 heures, Haydn refuse de quitter sa maison. Plus tard, Napoléon poste une garde d'honneur autour de la maison de Haydn. Les explosions ont miné l'énergie du cher « papa », qui meurt dans son sommeil. Tout le milieu culturel de Vienne assiste aux funérailles de Franz Joseph Haydn pour lui rendre un dernier hommage.