Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Le Salon vert : pourquoi ce nom?

Le Salon vert est une pièce, située en coulisses, non loin de la scène et des loges, où les comédiens peuvent se reposer, prendre un café et discuter entre eux. Le dictionnaire Oxford précise que dans certains grands théâtres anglais, il y avait plus d'un salon vert, chacun étant réservé à une certaine catégorie de comédiens, classés selon la rémunération, et une amende était imposée à quiconque osait s'aventurer dans un salon dans lequel il aurait été jugé « inférieur ».

Mais pourquoi vert?

La couleur verte est considérée comme la couleur la plus malchanceuse au théâtre. Il en est ainsi pour toutes sortes de raisons. D'une part, il s'agit de la couleur des fées, et il serait inconvenant pour les mortels de la porter. Un acteur vêtu d'un costume vert est difficile à voir sur le fond vert pelouse des théâtres extérieurs, ou sous les feux des projecteur traditionnels du 18e et 19e siècles (qui brûlaient de l'oxyde de calcium, soit de la chaux vive). Donc, prendre place dans une salle peinte en vert avant d'entrer en scène, est considéré comme un bon moyen de conjurer le mauvais sort que jette cette couleur maudite.

Mais d'autres explications sont parfois données :

  • Lorsqu'on jouait en plein air, les coulisses étaient des bosquets ou des clairières, donc un environnement de verdure.
  • Le salon des comédiens est peint en vert parce que cette couleur est ce qu'il y a de mieux pour apaiser les yeux éblouis par les feux de la rampe. (Cette théorie est sans doute valable pour l'époque contemporaine où l'éclairage de théâtre est très intense, mais que dire des siècles antérieurs où l'éclairage provenait de simples chandelles?)
  • En anglais, le mot « green » était le terme populaire pour désigner la scène, de sorte que le salon situé le plus près de la scène en aurait tout naturellement été qualifié de « vert ».
  • Les comédiens en proie à une violente crise de trac tournent au vert, ce qui risque de se produire relativement souvent dans ce salon où se tiennent les comédiens immédiatement avant d'entrer en scène.

À vrai dire, nous ne savons pas trop pourquoi le salon des comédiens s'appelle le Salon vert, mais la tradition semble vouloir se maintenir et le Salon vert continue de s'appeler le Salon vert quelle que soit la couleur de ses murs.