Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Glossaire

Accessoires: Tous les articles présents en scène autres que les décors sont appelés accessoires. Les meubles et autres gros objets sont des accessoires de décor. Les objets manipulés par les comédiens pendant le spectacle sont des accessoires de jeu. Les accessoires qu'un comédien porte sur sa propre personne, comme une pipe, une montre ou un éventail, sont appelés des accessoires personnels.

Accueil: Désigne généralement l'endroit, au théâtre, où le public fait ses réservations et achète ses billets. Désigne aussi le personnel qui y travaille de même que les placiers, ouvreurs et autres employés affectés à l'accueil du public. Dans le monde du théâtre anglais, l'expression « Front of House » sert à désigner à la fois l'accueil, le personnel de l'accueil, mais aussi toute la partie du théâtre qui se situe devant la scène et où les spectateurs prennent place.

Ad Lib: Réplique ou action improvisée par le comédien.

Attention: Signal que donne le régisseur aux comédiens pour leur indiquer le temps qu'il reste avant le lever du rideau. En règle général, les appels sont Attention 30 minutes, Attention 15 minutes, Attention cinq minutes, et En place.

Avant-première: Représentation devant public qui a lieu avant le soir de la première. Les auteurs, les comédiens et les metteurs en scène utilisent l'avant-première pour évaluer la réaction du public aux divers éléments du spectacle.

Avant-scène: voir Manteau d'Arlequin.

Avis: Les avis de répétition ou de représentation sont affichés sur le babillard et retransmis par le régisseur.

Babillard: Tableau d'affichage situé dans le salon vert, sur lequel le régisseur affiche l'information destinée aux comédiens et à l'équipe technique. On y trouve des éléments comme le calendrier des répétitions, le calendrier des représentations, les temps d'exécution, la feuille de présence, les formulaires de demande de billets, l'annonce de certaines activités sociales, les messages du public.

Blanc (avoir un): Signifie que le comédien a oublié son texte ou sa mise en place et souhaiterait être n'importe où sauf sur scène.

Cabine de régie: Espace fermé, généralement situé au-dessus et derrière le public, d'où se fait le contrôle du son et de la lumière pendant le spectacle. Les cabines de régie sont généralement vitrées pour que le régisseur et l'équipe technique puissent voir la pièce qui se déroule sur scène.

Cadre de scène: Cadre qui enserre et délimite l'espace scénique

Cahier de régie: Copie du texte sur laquelle sont notés tous les déplacements des comédiens sur scène et tous les effets visuels et sonores de la production. C'est à l'aide de ce cahier de régie que le régisseur peut faire la conduite du spectacle (voir cette expression).

Canadian Actors' Equity Association: Association canadienne des artistes de la scène regroupant les comédiens, les metteurs en scène, les régisseurs, les danseurs, les chorégraphes et les chanteurs.

Conduite: Ensemble des instructions que donne le régisseur à l'équipe technique tout au long du spectacle afin que tout se déroule comme prévu. C'est ce qu'on appelle « faire la conduite du spectacle ».

Côté cour: Côté droit de la scène pour le spectateur, côté gauche pour l'acteur debout sur scène, face au public.

Côté jardin: Côté gauche de la scène pour le spectateur, côté droit pour l'acteur debout sur scène, face au public.

Coulisses : Tout le secteur situé hors-scène, comprend les côtés de scène, l'arrière de la scène, les loges des comédiens, la cabine de régie et le salon vert.

Création collective: Exercice au cours duquel des artistes de théâtre travaillent ensemble à la création d'une pièce. Le groupe peut être formé exclusivement de comédiens ou peut comprendre un metteur en scène, un auteur dramatique et des concepteurs.

Cue: Mot anglais (prononcer kiou) communément utilisé dans le monde du théâtre, même en français, pour désigner l'exécution d'un effet d'éclairage ou d'un effet sonore. Chez les comédiens, le cue correspond à la réplique qui précède immédiatement celle que le comédien doit dire. (Voir aussi Donner le cue).

Cyclorama: Aussi appelé « cyclo ». Grande toile de fond de couleur pâle, souvent incurvée, placée en fond de scène et éclairée de manière à produire des effets de toutes sortes : ciel, incendie, couleurs. Peut aussi servir de surface sur laquelle projeter un paysage ou des effets.

Descendre: Évoluer de l'arrière-scène à l'avant-scène. Autrefois, les plateaux de théâtre étaient le plus souvent construits en pente, plus bas à l'avant et plus élevés au fond.

Didascalie: Indications données par l'auteur aux comédiens dans le texte de la pièce : entrées, sorties, comportements particuliers, tons de voix.

Donner le cue: Signaler, par un mot ou un voyant lumineux, qu'un effet technique ou une réplique de comédien doit avoir lieu.

Doublure: Un comédien qui mémorise le texte et la mise en place de l'un des principaux personnages de la pièce. Ainsi, si le comédien qui interprète ce rôle ne peut jouer, la doublure peut prendre sa place au pied levé. Les doublures ne sont utilisées que dans les très grandes compagnies de théâtre.

Dramaturge: Dans le monde du théâtre anglais, le dramaturge est un conseiller théâtral responsable de tous les aspects littéraires d'une production théâtrale. Le mot vient de l'allemand et se prononce souvent à l'allemande : dramatourgue.

Durée du spectacle: Temps nécessaire à l'exécution de la pièce, sans compter les entractes. La durée peut varier d'une représentation à l'autre, selon la rapidité ou le degré d'énergie des comédiens et la réaction du public.

Effet à effet: Répétition technique qui sert à coordonner tous les aspects techniques de la production. Seules les répliques qui précèdent (et parfois suivent) chacun des effets techniques à exécuter sont alors prononcées.

Enchaînement: Répétition au cours de laquelle les comédiens jouent la pièce du début à la fin sans interruption. Les enchaînements ont généralement lieu vers la fin des répétitions, une fois les personnages établis et la mise en place raisonnablement fixée.

Environnement sonore: L'ensemble des effets sonores et de la musique d'une production théâtrale.

Feuille de cues: Liste des cues que doit annoncer le régisseur ou que doit exécuter l'équipe technique. En général, le régisseur utilise une copie maîtresse et chaque technicien reçoit la liste des cues qu'il devra exécuter.

Four: Une pièce très mal accueillie par le public ou la critique.

Fou rire: Situation dans laquelle un comédien perd sa concentration, pendant une représentation ou un enchaînement, et se met à rire de façon incontrôlable. Le fou rire se communique souvent aux autres acteurs. Un tel comportement est mal vu et considéré comme un manque de conscience professionnelle!

Gélatine: Filtre de couleur fait de résine thermorésistante que l'on place devant un projecteur afin de modifier la couleur de la lumière.

Gobo: Plaque de métal mince au centre de laquelle on découpe une forme quelconque qui sera ainsi dessinée par la lumière d'un projecteur. (On utilise un gobo pour créer sur le plancher de scène une impression de feuillage ou les barreaux d'une prison.)

Habillage: Panneaux ou rideaux qui servent à masquer les coulisses aux yeux des spectateurs.

Habilleurs (habilleuses) : Membres de l'équipe technique qui aident les comédiens à enfiler et à enlever leurs costumes. Les habilleurs s'occupent aussi de l'entretien des costumes (lavage, entreposage, distribution aux comédiens) et aident les comédiens lorsqu'ils ont à faire des changements rapides de costume.

IATSE: Sigle de l'International Alliance of Theatrical Stage Employees. Il s'agit du syndicat des machinistes, techniciens de scène et habilleurs, auxquels adhèrent aussi certains techniciens de théâtre et employés du monde du cinéma.

Lointain: Le fond de la scène. Quand l'acteur se déplace de l'avant-scène vers le lointain, on dit qu'il remonte.

Lumières de salle: Désignent les luminaires qui servent à éclairer l'auditorium.

Mise en place: Détermination détaillée des déplacements et regroupements de comédiens sur scène.

Notes: Terme utilisé pour décrire les communications entre la salle de répétition, les divers concepteurs et autres membres de l'équipe de production. Le régisseur est responsable de transmettre les notes à tous les autres groupes. Le metteur en scène donne aussi ses « notes », après une répétition ou une représentation, aux acteurs, aux concepteurs et aux membres de l'équipe de production, afin d'apprécier le travail, d'évaluer les progrès, de demander des changements ou de proposer des améliorations.

Panneau: Cadre de bois ou de métal couvert de toile, de canevas ou de panneaux de bois. La surface est peinte ou décorée selon les besoins de la production et devient un élément de décor.

Passerelle: Galerie, située aux cotés et au-dessus du niveau de la scène d'où les cintres sont controlés.

Pente: Scène ou praticable disposé en plan incliné. Peut avoir pour but de faciliter la visibilité, ou de créer un effet scénique.

Plateau: Le plancher de scène.

Plateau tournant: Plate-forme ou partie du plateau qui peut tourner. Un plateau tournant sert à déplacer les comédiens et le décor pour les faire apparaître ou disparaître à la vue du public. On peut aussi s'en servir pour réaliser des effets spéciaux.

Praticable: Plate-forme, de taille et de forme diverses, utilisée sur scène créer une élévation.

Préparation du plateau: Mise en place des accessoires, des costumes, des éléments scéniques, avant le début d'une répétition ou d'une représentation.

Proscenium: Partie de la scène qui s'étend devant le cadre de scène, entre le rideau et la salle. Se dit aussi Avant-scène.

Rappel: Réapparition des comédiens après la fin du spectacle, pour accueillir les applaudissements du public.

Répétitions: Période, avant les représentations, au cours de laquelle le metteur en scène et les comédiens s'entendent sur la signification des répliques, voient comment raconter l'histoire de la pièce, élaborent des personnages intéressants et fixent la mise en place.

Répétition technique (Technique) : Les techniques sont les répétitions au cours desquelles tous les éléments matériels de la production viennent s'ajouter au jeu des comédiens.

Salon vert: Une pièce, en coulisses, où se tiennent les acteurs, les techniciens et les machinistes entre deux scènes ou deux interventions.

Sans texte: Moment à partir duquel les comédiens doivent pouvoir se présenter en répétition en sachant toutes leurs répliques par cœur, donc sans plus avoir à consulter leur texte.

Scène élisabéthaine: Scène qui s'avance dans la salle et permet au public de suivre l'action de plusieurs points de vue, généralement sur trois côtés.

Signal lumineux: Voyant lumineux qui, lorsqu'il s'éteint, signale à l'équipe technique ou à un comédien d'exécuter un effet ou d'entrer en scène.

Souffleur: TPersonne qui a pour tâche de rappeler aux comédiens leurs répliques, lorsqu'ils les oublient.

Sous-texte: Les sentiments et motivations qui sous-tendent et motivent les paroles que prononce le personnage.

Toile: Grande pièce de tissu, généralement peinte de manière à constituer un décor de scène, et suspendue à un cintre. La « toile de fond » est celle qui est suspendue en dernière position à l'arrière-scène.

Trappe: Porte dissimulée dans le plancher de scène qui peut s'ouvrir et se refermer de manière à faire apparaître ou disparaître des comédiens (ou des objets).

Tulle: Rideau de fond de scène fait de tissu lâche qui le rend transparent et permet d'obtenir un certain nombre d'effets, notamment des « apparitions ». Éclairé par devant, le tulle est opaque; mais lorsqu'un objet ou un comédien placé derrière le tulle est éclairé, le tulle devient transparent de sorte que l'objet ou le comédien sont visibles.

Vomitoire: Large porte servant à évacuer la foule (d'un amphithéâtre, d'un théâtre). Remonte à l'époque romaine, où les vomitoires étaient un élément architectural courant dans un colisée.