Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Rendez-vous artistiques

Biographie

Ludmilla Chiriaeff

Radio-Canada/CBC / Les Ballets Chiriaeff / Les Grands Ballets Canadiens

(1924-1996)

Née en Lettonie, Ludmilla Chiriaeff entreprend sa carrière de danseuse en 1936 sous le nom de scène de Ludmilla Gorny, en tant qu'élève des Ballets Russes du Colonel de Basil. Deux ans plus tard, elle fait partie de la troupe du Théâtre Nollendorf de Berlin, et danse également pour l'Opéra de Berlin. De 1941 à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Chiriaeff est internée dans un camp de travail nazi. Après la guerre, elle s'installe en Suisse où elle monte sa propre troupe, le Ballet des Arts.

En 1952, Ludmilla Chiriaeff, enceinte de huit mois, émigre au Canada avec sa famille. Elle crée une école à Montréal et réunit une troupe de danseurs sous le nom des Ballets Chiriaeff. La troupe crée des chorégraphies pour la Société Radio-Canada, nouvelle chaîne de télévision de langue française. Les Ballets Chiriaeff sont sans conteste la première compagnie de ballet classique créée expressément pour la télévision.

En 1957, Chiriaeff rebaptise sa compagnie Les Grands Ballets Canadiens (qui deviendront plus tard Les Grands Ballets Canadiens de Montréal). Outre son travail pour la télévision, elle commence à produire des spectacles pour la scène. En 1966, elle fonde l'École supérieure de danse des Grands Ballets Canadiens. En 1975, elle abandonne son poste de directrice artistique de la compagnie pour concentrer toute son énergie à l'école.

Chiriaeff a mis sur pied l'une des premières écoles supérieures publiques de ballet classique au Canada, et elle a contribué à la création d'un programme de danse de niveau collégial et d'un programme pour les enfants du primaire.

La passion de Ludmilla Chiriaeff pour l'essor de la danse à Montréal lui a valu de nombreux honneurs. Elle a été nommée membre de l'Ordre du Canada en 1969, officier en 1972 et enfin compagnon en 1984, la plus haute distinction.

Sites Web :

Les Grands Ballets Canadiens de Montréal

Pour en savoir plus :

Lorrain, Roland, Les Grands ballets canadiens ou Cette femme qui nous fit danser, Montréal, Éditions du Jour, 1973.

Howe-Beck, Linda, « Ludmilla Chiriaeff’s Passion », This Passion: for the love of dance, publication dirigée par Carol Anderson, Toronto, Dance Collection Danse Press/es, 1998, p. 61-165.

Smith, Cheryl, « Stepping Out: A New Look at Canada’s Early Ballet Companies, 1939 1960 », Canadian Dance: Visions and Stories, publication dirigée par Selma Landen Odom et Mary Jane Warner, Toronto, Dance Collection Danse Press/es, 2004, p. 197 224.