Artsvivants.ca – L’art qui s’affiche : des archives éloquentes

Les procédés de l’art graphique

En graphisme, un procédé est une méthode utilisée pour imprimer un dessin ou un texte, souvent à de nombreux exemplaires. Voici quelques exemples de procédés et de termes de graphisme mentionnés dans Artsvivants.ca – L’art qui s’affiche.

Sérigraphie

image:Sérigraphie. Source : obin.org foto archive / wikipedia.org, Wikimedia Commons
Sérigraphie. Source : obin.org foto archive / wikipedia.org, Wikimedia Commons

Aussi appelée impression sérigraphique, cette technique utilise un « pochoir » pour créer des images aux contours nets en vue d’impressions multiples.

Le « pochoir » est créé sur un écran, lui-même formé d’un tissu poreux (comme la soie, le polyester ou le nylon), tendu dans un cadre de métal ou de bois. On crée le pochoir sur cet écran en traitant le tissu avec une émulsion imperméabilisante, qu’on applique sur les parties correspondant aux zones de la composition graphique qui ne doivent pas être imprimées. L’encre est ensuite appliquée à travers l’écran de tissu à l’aide d’une raclette (semblable à celles qu’on utilise pour nettoyer les pare-brise), ne passant que dans les zones qui n’ont pas été bloquées par l’émulsion (autrement dit, le « pochoir »).

Relativement bon marché, la sérigraphie est un procédé couramment utilisé pour imprimer des affiches, des tee-shirts et des œuvres d’art. Il existe de nombreuses méthodes différentes en sérigraphie, mais le principe de base reste toujours le même.

Presse offset traditionnelle

La technique d’impression offset traditionnelle a régné sans partage sur le monde de l’imprimerie jusqu’à la fin du 20e siècle, lorsque la technologie numérique a commencé à s’imposer. Le système offset traditionnel consiste à encrer une image ou une composition graphique sur une plaque d’impression (plaque offset) * pour la reporter sur une feuille de caoutchouc (dite « blanchet »), laquelle est ensuite appliquée sur la surface à imprimer.

image:Presse offset traditionnelle. Source : Sven Teschke, Büdingen / wikipedia.org, Wikimedia Commons
Presse offset traditionnelle. Source : Sven Teschke, Büdingen / wikipedia.org, Wikimedia Commons

On prépare une plaque pour chaque couleur, en utilisant en tout ou en partie les quatre couleurs suivantes : cyan, magenta, jaune et noir. Toutes les couleurs peuvent être reproduites en combinant ces quatre couleurs de base.

* La plaque d’impression peut être faite de métal, de plastique ou d’un autre matériau, et est destinée à recevoir la composition graphique à imprimer. Cette dernière est reportée sur la plaque à l’aide d’un procédé photochimique ou d’une technique comme la gravure à la main, au laser ou à l’eau-forte.

Loin d’être dépassée, l’impression offset traditionnelle reste la méthode de prédilection quand on a besoin d’un grand nombre de copies. C’est une technique très fiable pour obtenir des images de grande qualité – et plus on imprime de copies, moins son coût est élevé, car c’est la préparation des plaques qui constitue l’étape la plus coûteuse du procédé.

Presse offset numérique

Cette technologie, qui existe depuis 1993, rend possible l’impression offset polychrome directement à partir d’un fichier numérique (système de gravure directe de plaques). Le produit fini ressemble à une impression offset traditionnelle. Les presses numériques sont plus économiques que les presses offset traditionnelles quand on n’a besoin que d’un faible tirage (c.-à-d. un petit nombre de copies). L’impression numérique permet aussi de travailler rapidement et d’apporter des changements de dernière minute, étant donné que ces changements peuvent être faits directement dans un fichier informatique.

image:Table lumineuse. Source: © Danielle Meder /  http://finalfashion.ca
Table lumineuse. Source : © Danielle Meder / http://finalfashion.ca

Termes de graphisme

Galée – texte préparé, obtenu à l’aide d’une composeuse, à partir duquel le graphiste peut copier-coller au moment d’élaborer la maquette pour l’impression.

Composition – ensemble d’opérations ayant pour but présenter le texte sous forme graphique, sur papier ou autre support. La composition met les glyphes (tout signe soulevé ou gravé qui représente une lettre ou un mot) en forme de corps de texte, d’en-têtes, etc. pour composer une image de page, qui sera ensuite reportée ou imprimée sur du papier ou un sur autre support.

Table lumineuse – appareil de visionnement utilisé par les graphistes pour examiner un film photographique ou une maquette. Une table lumineuse éclaire puissamment et uniformément tout objet placé sur son couvert de glace dépolie surmontant un tube fluorescent.