Précédent Concerto pour orchestre (2006)
Sokolovic, Ana
Suivant Symphonie n° 3 (2007)
Kulesha, Gary
Jouer

Taille du fichier: 15.95 Mo

Ce fichier audio dépasse les 6 Mo

11:04

Infinite Sky with Birds (2006)

  • Compositeur: Louie, Alexina
  • Chef d'orchestre: Kalmar, Carlos
  • Date de concert: 2006-02-22
  • Enregistrement avec l'aimable autorisation de CBC Radio 2
Portrait du compositeur Louie, Alexina

Louie, Alexina

30 juil. 1949 -

Vue d'ensemble

La compositrice décrit Infinite Sky with Birds de la manière suivante : « La vision d’une grande volée d’oiseaux prenant leur envol avec aisance a été mon inspiration pour cette œuvre dont les caractéristiques sont la lumière, le mouvement et la vitesse. »     En savoir plus

Biographie

Née à Vancouver, le 30 juillet 1949;
vit maintenant à Toronto

Compositrice de renommée internationale, couronnée de deux prix Juno, Alexina Louie compte parmi les compositeurs classiques canadiens les plus joués. Mme Louie a reçu de nombreuses commandes des plus importants orchestres, ensembles de musique nouvelle, formations de chambre et solistes au Canada, qui interprètent régulièrement ses œuvres. De fréquentes tournées lui ont permis de s’imposer sur la scène internationale tout en contribuant à faire connaître la musique nouvelle canadienne à l’étranger. Ses œuvres ont été dirigées par des chefs d’orchestre aussi prestigieux que Pinchas Zukerman, Sir Andrew Davis, Leonard Slatkin, Alexander Lazarev et Charles Dutoit, pour n’en citer que quelques-uns.

En mars 2002, à l’occasion du lancement du Programme de musique nouvelle du CNA, Alexina Louie a reçu l’une des trois bourses de 75 000 $ décernées aux lauréats du Prix de composition du CNA. Chaque compositeur a reçu pour commande de créer trois nouvelles œuvres pour l’Orchestre du Centre national des Arts et de collaborer avec celui-ci à une série d’activités d’initiation à la musique nouvelle. La première œuvre de Mme Louie en réponse à cette commande, le Quatuor à cordes no 2, a été créée en première mondiale en juillet 2003 dans le cadre du Festival des grands compositeurs. Sa deuxième œuvre, une pièce pour plein orchestre intitulée Infinite Sky with Birds, a été présentée en première par l’Orchestre du CNA en février 2006. De plus, une nouvelle orchestration commandée pour sa pièce Bringing the Tiger Down From the Mountain II, initialement écrite pour violoncelle et piano, a été créée au CNA avant de figurer au programme de la Tournée de novembre 2004 de l’Orchestre du CNA en Colombie-Britannique. Alexina Louie accompagnait l’Orchestre dans cette tournée, au cours de laquelle elle a animé une série d’ateliers de composition pour des élèves de musique d’écoles secondaires et d’universités locales. L’ensemble a exécuté de nouveau Infinite Sky with Birds en 2007 au CNA et à Toronto, et a inscrit cette pièce au programme de sa tournée d’octobre-novembre 2008 dans l’Ouest canadien, à laquelle se joindra la compositrice. Alexina Louie a par ailleurs été chef compositrice à l’édition 2005 du Programme des jeunes compositeurs de l’Institut estival de musique du CNA.

Le Centre national des Arts et la CBC lui ont commandé conjointement Shattered Night, Shivering Stars, dont l’Orchestre du CNA a donné la première exécution publique en 1997. Cette œuvre, de même que quatre autres pièces d’Alexina Louie relevant du répertoire orchestral, choral, concertant et vocal, ont été enregistrées par l’Orchestre sous la direction de Mario Bernardi, sous l’étiquette Disques CBC/SRC. L’album Shattered Night, Shivering Stars a remporté un prix Juno en mars 2000.

Reçue récemment au sein de l’Ordre de l’Ontario pour son apport exceptionnel à la musique, Mme Louie se distingue par une imagination et une technique hors du commun, marquées par une grande variété d’influences allant de son patrimoine chinois à ses études approfondies en théorie, en histoire et en interprétation. L’examen constant de partitions musicales, l’écoute assidue d’enregistrements, la fréquentation de la littérature, de la poésie et des arts visuels, la pratique de l’introspection et surtout celle, soutenue, de la composition ont aidé Alexina Louie à se forger un style éminemment personnel, enraciné à la fois dans les traditions de l’Orient et celles de l’Occident.

Souvent appelée à composer des musiques de films, Mme Louie a collaboré récemment avec son mari Alex Pauk, chef d’orchestre, compositeur et directeur musical de l’Esprit Orchestra, pour écrire la musique orchestrale du long métrage Last Night de Don McKellar (Prix de la Jeunesse au Festival de Cannes en 1998). Leur musique a été mise en nomination dans la catégorie « meilleure musique originale » aux prix Génie en 1998 et a fait l’objet d’un enregistrement sur CD sous étiquette Sony Classical. Le tandem Louie-Pauk a aussi composé la musique du film The Five Senses de Jeremy Podeswa, celle de After the Harvest, un téléfilm de M. Podeswa, cellede Ravel’s Brain, un docudrame de Rhombus Media, et celle d’un long métrage intitulé Perfect Pie, également de Rhombus Media.

Le mini-opéra Toothpaste, que Mme  Louie a composé pour la télévision avec le librettiste Dan Redican (Puppets Who Kill), a été télédiffusé dans plus d’une dizaine de pays. La collaboration Louie-Redican s’est poursuivie avec Burnt Toast, une série de huit mini-opéras bouffe pour la télévision.  La musique de ballet d’Alexina Louie intitulée Wolf’s Court, chorégraphiée par Matjash Mrowzewski pour le Ballet national du Canada, fut la première composition canadienne importante à être exécutée au Four Seasons Centre for the Performing Arts de Toronto en juin 2007 au cours de la saison inaugurale du centre.

Alexina Louie est aussi la compositrice en résidence de la Compagnie d’opéra canadienne, pour laquelle elle a composé un opéra de longue durée, The Scarlet Princess, en collaboration avec David Henry Hwang, dramaturge lauréat d’un prix Tony (M. Butterfly). Leur opéra a été créé en version de concert par la Compagnie d’opéra canadienne en avril 2002.

Mme Louie a travaillé comme compositrice en résidence pour plusieurs festivals de musique, notamment le Scotia Festival en 1993, le Vancouver Chamber Music Festival en 1994, le Boris Brott Summer Music Festival en 1996 et le Banff Arts Festival en 1999.

Alexina Louie a reçu un doctorat honorifique de l’Université de Calgary en 1997. Elle s’est vu attribuer la médaille commémorative du Jubilé d’or de la reine en 2002. En 2003, elle a obtenu le prix Jan V. Matejcek de la SOCAN couronnant le compositeur classique canadien le plus joué; c’était la troisième fois qu’elle remportait ce prix depuis sa création en 1990. En 2005, Alexina Louie a été décorée Officier de l’Ordre du Canada et, à l’automne 2006, elle a été accueillie au sein de la Société royale du Canada.

Programme de concert

Alexina Louie: Née à Vancouver le 30 juillet 1949; Vit actuellement à Toronto

La musique d'Alexina Louie porte une empreinte toute personnelle, mélange tout à fait unique de sa culture chinoise, d'une palette instrumentale exotique, d'éléments traditionnels et non traditionnels de la musique occidentale, d'images poétiques, d'impressions •de la nature, d'études historiques et d'une fascination pour les phénomènes célestes.

Née à Vancouver de parents chinois, Alexina Louie a fait des études musicales à l'Université de Colombie Britannique et à l'Université de Californie à San Diego où elle a obtenu sa maîtrise en composition en 1974. Elle a passé tout le reste de la décennie en Californie du sud où elle enseignait la théorie musicale, le piano et la composition électronique, avant de revenir au Canada, s'installant à Toronto où elle vit depuis 1980.

En 1986, Mme Louie a été nommée (« compositrice canadienne de l'année »), la plus jeune parmi tous les compositeurs lauréats. Elle a remporté, en 1988, un prix Juno (prix de la meilleure composition classique) pour Songs of Paradîse; un deuxième prix Juno pour Shattered Night, Shivering Stars, en 2000 (œuvre enregistrée par l’Ochestre du CNA pour les Disques SRC); et Rhombus Media lui a consacré un documentaire.

Elle a reçu à trois reprises le prix de la SOCAN (1990, 1995, 2003) couronnant le compositeur canadien le plus fréquemment joué. En 1989, l’Orchestre symphonique de Montréal a interprété The Ringing Earth à l’Assemblée générale de l’ONU, à l’occasion de la journée des nations-Unies. Le pianiste Jon Kimura Parker a interprété l’œuvre de Louie intitulée Scenes from a Jade Terrace à l’occasion de l’inauguration officielle de la nouvelle ambassade du Canada à Tokyo, en 1991.

En septembre 2005, elle est devenue Officier de l’Ordre du Canada et, en automne 2006, elle a été accueillie au sein de la Société royale du Canada. La musique de ballet d’Alexina Louie intitulée Wolf’s Court, chorégraphiée par Matjash Mrowzewski pour le Ballet national du Canada, fut la première composition canadienne important à être exécutée au Four Seasons Centre for the Permorning Arts de Toronto au cours de la saison inaugurale de centre, en juin dernier.

En avril 2002, Mme Louie a terminé son contrat de compositrice en résidence à la Canadian Opera Company pour laquelle elle a composé un opéra de longue durée, The Scarlet Princess, en collaboration avec le librettiste lauréat d’un prix Tony David, Henry Hwang (M. Butterfly). En octobre 2003, la pianiste Katherine Chi a créé Put On Your Running Shoes au concours international de piano Esther Honens, à Calgary. À la suite du succès remporté par son « opéra bouffe tragique » intitulé Toothpaste (diffusé à la télévision dans plus d’une dizaine de pays), Rhombus Media et Marble Media lui ont passé commande d’une série de huit mini-opéras pour la télévision regroupés sous le titre de Burnt Toast, sur des livrets de Dan Redican.

Elle poursuivra sa collaboration avec Redican et le metteur en scène Larry Weinstein pour la création d’un autre opéra-comique pour la télévision et répondra à des commandes de l’Orchestre symphonique de Montréal et de l’Orchestre symphonique de Toronto.

Le Centre national des Arts et la CBC lui ont commandé conjointement Shattered Night, Shivering Stars, dont l’Orchestre du CNA a donné la première exécution publique en 1997. Cette œuvre de même que quatre autres pièces d’Alexina Louie relevant du répertoire orchestral, choral, concertant et vocal, ont Été enregistrées par l’Orchestre sous la direction de Mario Bernardi, sous l’étiquette Disques CBC/SRC. L’album Shattered Night, Shivering Stars a remporté un prix Juno en mars 2000.

En mars 2002, Alexina Louie a reçu l’une des trois bourses de 75 000 $ décernées aux lauréats du Prix de composition du CNA. La première œuvre de Mme Louie en réponse à cette commande, le Quatuor à cordes no.2, a été créé en première mondiale en juillet 2003 dans le cadre du Festival des grands compositeurs. Une nouvelle orchestration commandé pour se pièce Bringing the Tiger Down From the Mountain II, initialement écrite pour violoncelle et piano, était au programme de la Tournée 2004 de l’Orchestre du CNA en Colombie-Britannique.

Alexina Louie accompagnait l’Orchestre dans cette tournée, au cours de laquelle elle a animé une série d'ateliers de composition pour des élèves de musique d'écoles secondaires et d'universités locales. L'œuvre que nous entendons ce soir, une pièce pour plein orchestre intitulée Infinite Sky with Birds, a été créée en première mondiale par l'Orchestre du CNA en février 2006.

Voici quelques mots de présentation de Mme Louie au sujet de sa plus récente œuvre orchestrale:

« Infinite Sky With Birds est une exploration du mouvement. J'ai voulu écrire une œuvre qui serait essentiellement rapide. Si mes autres œuvres contiennent des passages virtuoses, c'est surtout la vitesse qui a retenu mon attention dans cette nouvelle composition. Elle contient de nombreux passages en cascade, des sections de mouvement denses (par comparaison à des accords statiques) et des fragments répétés et rapides qui passent d'un instrument à l'autre, ou d'une section de cordes à l'autre.

Dans plusieurs cas, ces gestes créent des textures complexes. La vision d'une grande volée d'oiseaux prenant leur envol avec aisance a été mon inspiration pour cette œuvre dont les caractéristiques sont la lumière, le mouvement et la vitesse. L'autre élément central de cette œuvre est le retour continuel d'un passage de fanfare pour les cuivres.

Normalement, je me sers des cuivres pour ajouter de la couleur afin d'embellir les autres sections instrumentales de l'orchestre. Dans Infinite Sky With Birds, j'ai décidé de faire le contraire, le matériau central étant les fanfares des cuivres appuyés par les cordes et les bois.

On retrouve aussi une autre caractéristique: l'apparition d'accords et de fragments intervallaires répétés à pleine puissance tout d'abord, puis de moins en moins fort jusqu'à ce qu'ils s'évanouissent dans le lointain. Au milieu de la première section rapide, une flûte seule répète plusieurs fois un fragment mélodique qui est successivement doublé onze fois à une hauteur de son différente, jusqu'à former un motif parallèle et dense composé d'accords rapides. La section médiane lente est centrée autour d'accords cycliques continus produits par le vibraphone, auxquels se joignent les trémolos de cloches tubulaires.

La texture et la couleur ainsi créées sont en contraste total avec le filigrane des sections extérieures. Les sonorités agiles, légères et virtuoses du vibraphone reviennent pour énoncer la troisième et dernière section, cette fois à l'unisson avec la clarinette. Finalement, l'orchestre complet se manifeste avec des trilles et des textures qui s'engouffrent dans une ruée enivrante de sons. Dans les dernières pages, la volée d'oiseaux disparaît dans le lointain et Infinite Sky With Birds s'achève avec le même geste de percussion qui a donné le coup d'envoi à la pièce. »

Robert Markow

Cette année dans l'histoire: 2006

Histoire, politique et affaires sociales

  • Stephen Harper devient le 22e premier ministre du Canada.
  • Stéphane Dion est élu nouveau chef du Parti libéral du Canada au quatrième tour de scrutin.
  • Le juge John Gomery émet son rapport final de la commission royale étudiant le scandale des commandites.
  • La ministre de l’environnement Rona Ambrose introduit la controversée Loi sur la qualité de l’air, critiquée par les environnementalistes et les politiciens de l’opposition parce qu’elle n’offre pratiquement aucune action substantielle sur le changement climatique avant au moins 2011.

Nature, science et technologie

  • Rogers Wireless commence à déployer le premier réseau sans fil 3G du Canada.
  • Le disque Blu-Ray est lancé aux Étatas-Unis.
  • Google achète YouTube pour 1,65 milliards de dollars américains.
  • Le dauphin de Chine, ou baiji, devient espèce disparue.
  • Pluton est rétrogradée de planète à « planète naine ».

Arts, lettres et divertissement

  • La comédie musicale canadienne The Drowsy Chaperone remporte cinq Tony Awards aux États-Unis.
  • Bon Cop, Bad Cop devient le film canadien ayant connu le plus grand succès au box-office, même si ce statut sera contesté ultérieurement comme ne tenant pas compte de l’inflation.
  • Léopold Simoneau, l’un des ténors canadiens les plus estimés, meurt à 90 ans.
  • Alice Munro publie The View from Castle Rock.
  • Betty Friedan, l’icone féministe et auteure du livre de 1963 The Feminine Mystique meurt. Elle avait également du soin aux aînés en 1993 dans The Fountain of Age.
  • La Playstation 3 et la Wii sont lancées en Amérique du Nord.