Précédent Sinfonia Concertante (1992)
Koprowski, Peter Paul
Suivant Symphonie Minute (1994)
Evangelista, Jose
Jouer

Taille du fichier: 23.31 Mo

Ce fichier audio dépasse les 6 Mo

16:10

Exquisite Fires (1992)

  • Compositeur: Bouchard, Linda
  • Chef d'orchestre: Pinnock, Trevor
  • Date de concert: 1993-10-22
  • Enregistrement avec l'aimable autorisation de CBC Radio 2
Portrait du compositeur Bouchard, Linda

Bouchard, Linda

21 mai 1957 -

Vue d'ensemble

S’inspirant des histoires médiévales débordant de magie et d’images passionnées – « chevaliers nobles, braves et courageux », « philtres d’amour », « épée nue entre les amoureux » et autres, la compositrice Linda Bouchard crée une série de pièces brèves qui vacillent, s’enflamment et font des étincelles comme un brasier. En savoir plus

Connexion Musicale

Du texte à la musique

Du texte à la musique se penche sur des compositions orchestrales inspirées par la littérature à partir d'œuvres des compositeurs canadiens Linda Bouchard, Oskar Morawetz, Gary Kulesha, Violet Archer et Robert Turner. En savoir plus

Biographie

Née à Val d’Or (Abitibi), le 21 mai 1957;
vit actuellement à San Francisco.

Linda Bouchard entretient une relation spéciale avec l'Orchestre du Centre national des Arts, puisqu'elle a été la première à occuper le poste de compositeur résident du CNA, de septembre 1992 à août 1995. Au cours de ces trois années, elle a composé cinq œuvres pour l'Orchestre. Sa notoriété internationale est telle qu’une cinquantaine de ses œuvres ont été enregistrées de part et d’autre de l’Atlantique.

Séjour aux États-Unis

Linda Bouchard est née au Canada, mais, à l'instar de Michael Colgrass , né aux États-Unis, elle est très connue de part et d'autre de la frontière canado-américaine et a vécu pendant de longues périodes de temps dans les deux pays. Elle a effectué ses études de premier cycle universitaire en musique au Bennington College, dans le Vermont, et ses études de deuxième cycle à la Manhattan School of Music de New York. De 1979 à 1990, elle a étudié la flûte avec Harvey Sollberger, la composition avec Henry Brant et la direction d'orchestre avec Arthur Weisberg. Lorsqu'elle habitait New York, elle se livrait également à d'autres activités, elle composait, dirigeait des formations de musique contemporaine et faisait des arrangements de musique orchestrale pour divers ensembles tels que le prestigieux Washington Ballet et l'Orchestra of St. Luke’s.

Retour au Canada

En 1990, Linda Bouchard rentre au Canada. Pendant deux ans, elle réside à Montréal où elle reçoit une commande pour l'inauguration du Musée d'art contemporain de Montréal et une autre pour le New Music America Festival, de l'autre côté de la frontière. En 1992, elle est la première à occuper le poste de compositeur en résidence de l'Orchestre du CNA, fonction qui lui a permis de composer plusieurs œuvres pour cet orchestre et de mettre sur pied divers programmes visant à initier les jeunes à la musique classique, et surtout à la musique nouvelle. Au cours de sa résidence, Linda Bouchard a également entrepris divers projets destinés à stimuler l'intérêt du public pour la musique nouvelle, le sensibiliser à cet art et solliciter sa participation.

Puis retour aux États-Unis

En 1997, Linda Bouchard s'installe à San Francisco, où elle réside encore aujourd'hui. Un an plus tard, elle était un des compositeurs invités à l’Other Minds Festival dans cette même ville. En 2000, elle revient au Canada pour participer à deux des plus prestigieux festivals de musique contemporaine du pays, le New Music Festival de l'Orchestre symphonique de Winnipeg et le Vancouver New Music Festival. Au mois de février de cette même année, son spectacle de mode Musique défilé est créé à Montréal et repris au mois de juin à Singapour. Mme Bouchard est à la fois membre de l'American Music Center et du Centre de musique canadienne. Elle est aussi membre de l'American Composers Forum et de la SOCAN (Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique).

La compositrice parle de sa musique :

« Mon travail est souvent inspiré par la géométrie, les structures et les textures rencontrées dans la nature, comme si la composition prenait sa source grâce au regard amplifié d'une loupe, posé sur les éléments naturels tels l'eau, les gaz, les formations rocheuses, les réactions chimiques, et formait à partir de ces images une série de paysages abstraits.

Je cherche à exprimer des événements chargés d'émotions dans leur forme la plus pure, sans cadre littéral ou narratif. Comme un collage de perceptions diverses formant éventuellement une image complète, j'essaie de créer un univers à partir d'une expérience se déroulant en “ temps réel ”, donc reconstituant un événement émotionnel imaginaire qui se développe dans un laps de temps compressé.

Souvent, mes pièces commencent brusquement comme si la musique était déjà en cours depuis un certain temps; sans introduction, ni développement, juste la version la plus condensée du matériel original. Que les œuvres elles-mêmes ou les mutations d'une section à une autre à l'intérieur d'une pièce soient dénudées ou complexes, je cherche à évoquer quelque chose qui, en soi, est complet et concis. La musique est couleur, texture et rythme, et les instrumentistes créent l'alchimie. Ceci explique peut-être pourquoi j'ai choisi jusqu'à maintenant de composer strictement pour des musiciens “ live ” sans sons synthétiques.

Depuis l'année 2000, je suis particulièrement intéressée par l'évolution de nos traditions artistiques à la suite de l'intégration des outils électroniques et numériques. En tant que compositrice qui écrit exclusivement pour des instruments acoustiques depuis 25 ans, j'aborde cette exploration à partir d'un point de vue fermement ancré dans la tradition musicale acoustique et pourtant, je remarque que le paysage global de ma musique et la minutie de ses textures évoluent progressivement avec l'ajout de l'électronique. »

Œuvres récentes

Parmi les compositions récentes les plus importantes de Linda Bouchard, il faut mentionner l'opéra The House of Words (2003), 4LN (2008) pour alto et percussion ainsi que Joint Venture (2008) pour grand ensemble de chambre. Enfin, un spectacle multimédia de longue durée intitulé Murderous Little World, qui combine à la fois la musique, la poésie, le théâtre, la vidéo et les jeux de lumière, est créé en 2010.

Prix et distinctions

Avec un catalogue de plus de quatre-vingt compositions, une brassée de prix et de distinctions et de nombreuses commandes de la part de prestigieux organismes musicaux, Linda Bouchard occupe une place de premier plan dans le monde de la musique au Canada. Elle a remporté cinq prix SOCAN, quatre premiers prix aux concours de composition PRO Canada (1983-1986), la première place au Princeton Composition Contest, au concours de la National Association of Composers USA et au concours de l'Indiana State University. En 1995, les prix Opus ont décerné à Mme Bouchard le titre de « Compositeur de l'année ». L'année suivante, elle est lauréate du prix Joseph S. Stauffer du Conseil des Arts du Canada et, en 1999, Songs for an Acrobat est mis en nomination pour un prix Juno. En 2001, elle se rend à Paris à l'invitation de l'IRCAM. Elle obtient le Fromm Commission Award de l'Université Harvard et, en 2008, elle est citée dans le Who’s Who de Cambridge pour son engagement, son leadership et son excellence dans tous les aspects de la direction musicale.

Programme de concert

Linda Bouchard : Née le 21 mai 1957 à Val d'or, Québec; vit présentement à San Francisco

Dès le départ, je voulais composer une Suite constituée de mouvements contrastants, courts mais complets et possédant chacun un caractère distinct et extrême dans son expression. Un de mes objectifs était de jouer dramatiquement avec les couleurs orchestrales. Au moment de la conception de cette œuvre j'étais plongée dans la lecture de Medieval Love Myths, et c'est là que je trouvai l'inspiration qui me permit d'exprimer ces excès.

En neuf parties entrecoupées de pauses après les mouvements II, IV, V et VII, ces mouvements sont reliés thématiquement par paires (I-VIII), (II-IX), (III-VII), (IV-VI) et le mouvement V est construit en combinant les matériaux de tous les autres mouvements.

Ces histoires médiévales débordaient de magie et d'images passionnées: Les «Chevaliers nobles, braves et courageux», les «potions d'amour», «l'Épée Nue» entre les amoureux, et des personnages tels que Majnun et Layla (le fou et la nuit) qui devinrent plus fous que mille Majnun durant la séparation. Ces histoires ont façonnées l'esprit de Exquisite Fires.

Robert Markow

Cette année dans l'histoire: 1992

Histoire, politique et affaires sociales

  • L’UN reconnaît le Canada comme meilleur pays où habiter, selon le niveau d’éducation, l’espérance de vie et le niveau de vie des habitants.
  • Un référendum national rejette l’Accord de Charlottetown, un groupe d’amendements à la Constitution canadienne proposé par le gouvernement général et les gouvernements provinciaux.
  • Deux clauses sont ajoutées à la Constitution canadienne pour reconnaître les peuples autochtones comme étant Indiens, Inuit et Métis et ayant droit aux droits et traités autochtones.
  • Le Traité de Maastricht, fondateur de l’Union européenne, est signé aux Pays-Bas. Le traité a mené à la création de l’euro en 1995.

Nature, science et technologie

  • Roberta Bondar devient la première femme canadienne (et première Canadienne depuis Marc Garneau en 1984) à voyager dans l’espace.
  • Rudolph Marcus reçoit le Prix Nobel de chimie pour son travail sur les réactions de transfert d’électrons dans les sytèmes chimiques.
  • La célèbre astronome Helen Hogg reçoit la médaille commémorative.
  • Une fermeture de deux ans des pêcheries de morue est annoncée par le gouvernement fédéral.

Arts, lettres et divertissement

  • Le roman Le patient anglais de Michael Ondaatje remporte le prix du Gouverneur général et le Booker Prize. Il est le premier Canadien à se mériter ces deux honneurs simultanés.
  • Le romancier Roger Lemelin (La Famille Plouffe), auteur télé et correspondant (pour Time et Life), meurt.
  • Pierre Berton publie son récit historique Niagara: A History of the Falls.
  • Le dernier membre vivant du Groupe des Sept, A.J. Casson, s’éteint.

Connexion Musicale

La musicienne québécoise Linda Bouchard mène une grande carrière de compositrice et chef d'orchestre. Elle a notamment été compositrice en résidence à l'Orchestre du Centre national des Arts. C’est cet orchestre qui a créé son oeuvre intitulée Exquisite Fires en 1993. Il s'agit d'une musique non narrative inspirée par les romans d’amour du Moyen Âge.

Le module Du texte à la musique se penche sur des compositions orchestrales inspirées par la littérature. Nous avons retenu cinq compositeurs canadiens – Linda Bouchard, Oskar Morawetz, Gary Kulesha, Violet Archer et Robert Turner. Les sources d’inspiration de ces œuvres musicales sont très variées – romans d’amour du Moyen Âge (Exquisite Fires de Bouchard), contes de fées (Overture to a Fairy Tale de Morawetz), The Waves de Virginia Woolf (The Boughs of Music de Gary Kulesha), Songe d'une nuit d'été de Shakespeare (Prélude-Incantation de Violet Archer) et poème du Canadien Earle Birney (Group of Seven de Robert Turner).

Dans certains cas, le texte littéraire sert d'inspiration générale au climat musical, dans d'autres cas il fait office de support plus précis pour la musique et dans un cas seulement, c'est le texte lui-même qui est mis en musique. Les activités d'écoute guidée et d'apprentissage invitent les élèves à s'intéresser à l'histoire qui a inspiré la musique et à voir comment la musique peut refléter, renforcer ou souligner le texte.

En savoir plus