Artsvivants.ca – La vie secrète des costumes
Mark Negin

Mark Negin

Mark Negin est né à Londres, où il a entrepris ses études en scénographie avant de déménager à Winnipeg avec ses parents en 1951.

À Winnipeg, il s’est joint à John Hirsch et à Tom Hendry pour participer à la fondation du Muddiwater Puppet Theatre, qui était alors la seule compagnie de théâtre professionnelle locale – mis à part le Winnipeg Ballet (qui n’avait pas encore reçu son titre « Royal »). Il a aussi collaboré, comme concepteur, avec le Winnipeg Little Theatre, une troupe d’amateurs qui allait donner naissance au Manitoba Theatre Centre. En 1955, il s’est joint au département des accessoires du Festival Shakespeare de Stratford, tout en concevant des décors et des costumes pour les théâtres The Grand à London (Ontario) et Brae Manor Summer Stock à Knowlton (Québec). En 1958, il a remporté un prix Guthrie assorti d’une bourse qui lui a permis d’aller étudier à l’École d’apprentissage d’art dramatique à Paris; par la suite, il a travaillé comme « Model Room Boy » (assistant des concepteurs invités) à la Royal Opera House de Covent Garden.

En 1960, il a réintégré le département des accessoires du Festival de Stratford et y a repris ses activités de concepteur. En 1961, quand la toute nouvelle École nationale de théâtre du Canada, offrant une formation dans les deux langues officielles, a ouvert ses portes à Montréal, il s’est joint à Robert Prévost pour mettre sur pied le programme de scénographie de l’établissement. Il a subséquemment enseigné un peu partout au Canada, en plus de signer des décors et des costumes pour de nombreuses compagnies théâtrales de langues anglaise et française et pour le théâtre musical – ballet et opéra.

Après 1972, M. Negin a travaillé au Canada, au Royaume-Uni et aux États-Unis. À Winnipeg, il a conçu les décors et les costumes du grand succès The Dybbuk de John Hirsch pour sa tournée nord-américaine et, à Londres, ceux d’A Midsummer Night’s Dream et d’Othello pour le Regent’s Park Open Air Theatre.

Il a collaboré avec la plupart des grands théâtres régionaux du Royaume-Uni; on lui doit notamment les costumes de Fiddler on the Roof au Scottish Opera et, à Londres, ceux de You Never Can Tell pour la réouverture, en 1978, du Lyric Hammersmith sous les auspices de Sa Majesté la reine Elizabeth II.

Ses décors et costumes pour Rinaldo de Haendel, avec Marilyn Horne et Samuel Ramey, ont été vus au Centre national des Arts à Ottawa en 1982 puis, en 1984, au Metropolitan Opera, à New York, où le spectacle a été repris à titre de présent du Canada pour le centenaire du « Met ».

Il a aussi mené une carrière de professeur bien remplie, enseignant la scénographie au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Pour son rôle dans la mise sur pied du programme de scénographie de l’École nationale de théâtre du Canada, à Montréal, et pour sa contribution à l’essor du Manitoba Theatre Centre à Winnipeg, il a reçu la Médaille du centenaire du Canada pour services rendus aux arts.

Mark Negin vit maintenant à Ramsgate, en Angleterre, sur le bord de la Manche, où il est toujours actif comme peintre de murales pour des résidences privées et des espaces publics, décorant les fenêtres de pubs locaux ou peignant les armoiries royales pour orner l’église de sa paroisse. Sur ses vieux jours, il illustre et enlumine des textes sur papier et sur parchemin au gesso (enduit de plâtre) doré. Ses illustrations pour le texte hébreu du Rouleau du Livre d’Esther, Megillat Esther, ont été vues à Londres dans le cadre de l’exposition SACRED de la British Library, qui regroupait des manuscrits enluminés des trois grandes religions monothéistes.